Tout d’abord, nous tenons à remercier les électeurs et électrices qui ont fait confiance à nos candidats le dimanche 9 mars 2008. Malgré votre soutien, nous ne serons pas du tout représentés au sein du conseil municipal ; ainsi, près de 40% des votants resteront sans porte- paroles.

En effet, une majorité de courcellois a préféré porté aux destinées de notre commune, la totalité des 19 candidats de la liste de M.Bourblanc. Au- delà de ces chiffres, il est regrettable de constater que les deux réunions publiques organisées par les listes en présence n’aient pas recueilli la participation attendue.

Pourtant, elles ont permis de mesurer les différences qui existent entre les deux projets notamment sur l'approche budgétaire :

  • la liste conduite par M.Bourblanc, mis à part des déclarations de bonne intention, ne dit pas comment elle allait pouvoir réaliser tous les projets de son programme et maîtriser les impôts locaux.
  • la liste conduite par M.Basset est apparue comme portant un projet plus réaliste, évolutif en fonction des recettes à venir et des concertations à mener, et compatible avec le budget actuel pour contenir les impôts locaux comme nous avons su le faire de 2001 à 2007.

Il est également regrettable d’observer que les cinq conseillers sortants présents sur notre liste Solidaires ont aussi bien travaillé que les quatre conseillers sortants présents sur la liste Ensemble : le bilan a été jugé globalement favorable par tous…Et pourtant ils ne sont pas réélus bien que leur présence au sein du conseil municipal de 2001 à 2008 a permis de nombreuses avancées sur notre village ( voir le bilan dont vous avez été destinataires)

Elle a aussi permis de s’inscrire positivement dans l’avenir en rejoignant la communauté de communes EMS mutualisant ainsi le développement économique de notre commune et tous les grands services au public comme les ordures ménagères, l’eau, l’assainissement, le sport, la jeunesse, l’école de musique ou encore le transport scolaire gratuit… EMS va investir 3 millions € pour créer une zone artisanale à Courcelles : comment aurions –nous pu la réaliser avec notre budget ? EMS a réalisé beaucoup d’entretien et de travaux sur notre réseau d’eau et les stations de pompage (sécurisation) : comment aurions nous fait pour contenir le prix de l’eau, si nous avions dû prendre en charge tous ces travaux ainsi que ceux à venir ?

Calomniez, calomniez, il en restera quelque chose !

Un des problèmes c’est que Madame le maire n’a pas cessé de désinformer les courcellois sur tout ce qui a été proposé ou réalisé par EMS. Monsieur Basset et Monsieur Leguillon, en qualité de délégués, ont dû régulièrement ramer à contre courant pour lutter contre cette intox et, aujourd’hui encore, nous voyons bien que l’info exacte a du mal à passer…

Désormais, nous vous invitons à rester attentifs aux promesses faites et vigilants sur l’évolution des impôts locaux dans les prochaines années !