Après les élections municipales, la liste « Ensemble pour Courcelles » conduite par Monsieur Bourblanc avait déclaré dans un communiqué adressé à tous les habitants, avoir une pensée pour la liste « Solidaires pour agir à Courcelles » animée par Monsieur Basset. L’intention était louable mais force est de constater qu’elle ne s’est pas traduite par un acte positif…Bien au contraire… L’Impartial du jeudi 19 juin, rappelle dans un compte rendu du dernier conseil communautaire EMS que la nouvelle municipalité de Courcelles n’a pas souhaité que Monsieur Basset soit représentant au SYGOM ( syndicat de gestion des ordures ménagères) Et pourtant, bon nombre de ses collègues avaient apprécié son travail pendant sept années. Monsieur Bourblanc, actuel maire de Courcelles a simplement « oublié » que le groupe de Monsieur Basset avait tout mis en uvre, pour qu’il siège au conseil communautaire EMS à une époque où il ne disposait que de trois élus sur 19 au sein du conseil municipal.

Monsieur Bourblanc avait déjà refusé d’accepter sur sa liste l’ancien maire qui lui avait accordé une totale confiance. ..
Aujourd’hui, il signe et persiste en écartant l’ancien premier adjoint, d’une candidature au SYGOM.   Le sectarisme serait-il en marche au sein de la nouvelle municipalité ?   Tous les conseillers municipaux ont-ils été consultés pour prendre cette décision ?

Solidaires pour agir à Courcelles sur Seine ( groupe de réflexions et d’actions municipales)