VBC 3000 : UN BEAU TABLEAU… Sur le papier, ce projet qui a pour but de valoriser les boues de station d’épuration paraît intéressant, d’autant qu’il revendique haut et fort une inscription dans une politique de développement durable. C’est ainsi qu’il avait été présenté aux élus locaux et à des associations de protection de l’environnement, dans le cadre du comité local et de suivi des carrières CEMEX où cependant le risque de pollution atmosphérique avait été soulevé, notamment lors de la dernière séance le 26 novembre 2008.

OUI…MAIS EN TROMPE L’ŒIL.. Depuis jeudi dernier, lors de la réunion publique d’informations de Bouafles, deux ingénieurs chimistes indépendants, présents dans la salle ont, point par point, contribué à éclairer les trois cents personnes présentes sur les risques inhérents à ce projet, notamment celui de la pollution de l’air, avec les conséquences à court et moyen terme sur la santé de tous !

UN PROJET INQUIETANT… Ainsi, outre les nuisances occasionnées aux populations riveraines que pourrait engendrer cette entreprise, le risque est grand aussi, de faire fuir les sociétés qui comptaient s’installer des deux côtés de la D 316 en apportant l’emploi tant recherché en cette période de crise !

QUI GENERE LA COLERE DES HABITANTS ! Jeudi soir la colère était grande dans la salle : habitants de Bouafles, Courcelles et communes voisines, signons massivement la pétition du comité de Bouafles et restons unis et mobilisés !

Les Nu pieds se chaussent. ( 1 rue Georges André 2794O Courcelles sur Seine)